Garçons1 2017 18 8SORTIE MANQUÉE.

Le public avait répondu présent pour cette dernière levée malgré le manque d’enjeu : les visiteurs visaient uniquement le podium tandis que les Cadets de Chalosse avaient perdu leur dernier espoir de maintien la semaine précédente à La Roche sur Yon dans un match qu’ils avaient maîtrisé… sauf dans les trente dernières secondes.

En premier lieu, les jeunes pousses de la formation d’Avenir Basket Chalosse, fruit de la coopération avec les clubs d’Espoir Chalosse et des Cadets de Chalosse, étaient mis à l’honneur lors de la présentation des équipes. Après cette mise en bouche, le derby chalossais verra HDC dominer les débats et creuser progressivement l’écart.

D’entrée, ce sont les visiteurs qui imposent leur rythme contraignant le coach local à un premier temps mort. Malgré celui-ci, les pertes de balles sang et or sont légion et Forsans écopant d’une faute anti-sportive. A l'opposé, l'intérieur Espagnol, Aussina, fait le spectacle en réussissant tout ce qu'il entreprend à l'image de cette claquette smashée qui place sa formation inexorablement en tête (17-24, 10ème).
Au second quart, Duboquet puis Herviou tentent un rapproché (24-28, 14ème) mais HDC sous l’impulsion à nouveau d’Aussina bien épaulé par Delseries refait le trou. A la pause, les locaux composent déjà avec trois joueurs à trois fautes (37-46, 20ème).

La défense plus agressive des Castel Gaujacquois en début de seconde mi-temps ne perturbe pas les visiteurs et au contraire, ceux-ci grappillent des ballons (43-57) et enfoncent le clou avec Martin à la baguette et Esposito, efficace derrière l’arc. Dossarps entrevoit l’éclaircie sang et or en clôturant efficacement ce troisième quart temps (57-70, 30ème).
Le dernier quart confirmera la tendance malgré des locaux, à l’image de Dossarps, qui ne lâchent rien. Les visiteurs confirment leur maîtrise remportant ainsi tous les quarts-temps. Clément Martin termine efficacement le travail de sa formation avec un dunk confirmant toutes ses capacités athlétiques. Score final : 69-85. Enfin, les derniers instants sont toutefois marqués par une salve d’applaudissements pour les derniers moments de Sylvain Labadie sur les parquets après 8 ans passés au sein du club castel gaujacquois.

Au final, avec cette victoire, HDC reste au pied du podium tandis que les "Cadets" demeurent cloués à la dernière place avec 5 petites victoires glanées au cours de la saison. Les trop nombreuses blessures du début de saison ont été préjudiciables sur la phase aller et le regain entrevu sur la seconde phase n’aura pas été suffisant et trop éphémère. Place maintenant à chacune des formations de préparer la future saison avec l’envie de regoûter aux joutes de la Nationale 3 pour des Cadets de Chalosse qui fêteront dans quelques mois leur 90 ans d'existence.

Réactions :
Sylvain Labadie (Castel Gaujacq) : On aurait aimé finir avec la victoire pour achever cette saison compliquée. En face, HDC a déployé un beau jeu et nous a été supérieur. C’était ma dernière rencontre au sein d’un club qui me tient à cœur et auprès duquel j’ai retrouvé du plaisir et des belles valeurs qui me correspondent à coté de piliers comme Dossarps et Darracq. Je reste leur premier supporter des Cadets de Chalosse.

Baptiste Riesen (capitaine HDC) : Ça fait plaisir de terminer par une victoire car on voulait finir dans les 3 premiers, vu que le HDC est resté en haut une bonne partie de la saison. J’étais content de voir la présentation des équipes auprès desquelles j’interviens car c’est toujours bien de voir les jeunes pousses des clubs. C'est une bonne soirée pour nous et je voulais féliciter aussi les Castel Gaujacquois qui n’ont jamais lâchés. Il est dommage pour eux d’échouer aussi prêt.

Feuille de match :
Lieu :
Gaujacq (salle Paul Lacoste) : MM. Simard et Marquevielle. Quart temps : 17-24 ; 20-22 ; 18-24 ; 14-15. Mi-temps : 37-49. Score final : 69-85.

Castel Gaujacq : Lestage 4, Labadie 1, Lacaule 7, Forsans 8, Bats A. 5, Herviou  12, Dossarps 19, Orreindy, Esponda 6, Duboquet 7. 18 fautes personnelles.

Hagetmau Doazit Chalosse : Riesen 2, Ducournau, Konaté 3, Esposito 19, Herzig 16, Picot 2, Delseries 12, Martin 8. 22 fautes personnelles